• Le Voyage de Chihiro

     

    Réalisateur : Hayao Miyasaki

    Avec les voix de Yumi Tamai, Miyu Irino, Tatsuya Gashuin, Mari Natsuki

    Sortie le 10 avril 2002



    Synopsis :  Chihiro, dix ans, a tout d'une petite fille capricieuse . Elle s'apprête à emménager avec ses parents dans une nouvelle demeure.

      Sur la route, la petite famille se retrouve face à un immense bâtiment rouge au centre duquel sôuvre un long tunnel. De l'autre côté du passage se dresse une ville fantôme. Les parents découvrent dans un restaurant désert de nombreux mets succulents et ne tardent pas à se jeter dessus. Ils se retrouvent alors transformés en cochons. Prise de panique, Chihiro s'enfuit et se dématérialise progressivement. L'énigmatique Haku se charge de lui expliquer le fonctionnement de l'univers dans lequel elle vient de prénétrer. Pour sauver ses parents, la fillette va devoir faire face à la terrible sorcière Yubaba, qui arbore les traits d'une harpie méphistophélique.


    Mon avis : Il y a loooongtemps que l'on me disait "regarde un Miyasaki, regarde un Miyasaki !" et que je répondait tranquillement que j'avais déjà vu Princesse Mononoké, qu'il était génial mais bon, pas plus marquant que ça et que ça me suffisait. Mais quelle erreur j'ai faite !

    Alors voilà, erreur rattrapée grâce à ce voyage bien surprenant qu'est celui de Chihiro. Cette jeune fille bien impétueuse nous embarque dans un pays imaginaire et un peu effrayant aux premiers abords mais magique et propice à pleins de rêves par la suite. Je dois bien avouer que je me suis laisser emporter avec délice.

    Les dessins m'ont également étonné mais j'en ai déduis que je devais cette surprise à mon ignorance de l'art japonais. Mais au final, ils correspondent tout à fait à l'image que je veux garder de ce film : ils sont comme un rêve. Et pour perfectionner ce songe éveillé, il y a la bande son, qui est comme tout le reste dans cette oeuvre, une merveille.



    Et un coup de coeur !!  


    Le Voyage de Chihiro


    3 commentaires
  • The Truman Show

     

    Réalisateur : Peter Weir

    Acteurs : Jim Carrey, Laura Liney, Natascha McElhone, Ed Harris

    Sortie le 28 octobre 1998



    Synopsis :  Truman Burkman  mène une vie calme et heureuse. Il habite dans un petit pavillon propret de la radieuse station balnéaire de Seahaven. Il part tous les matins à son bureau d'agent d'assurance dont il ressort huit heures plus tard pour rejoindre son foyer, savourer le confort de son habitat modèle, la bonne humeur inaltérable et le sourire mécanique de sa femme, Meryl. Mais parfois, Truman étouffe sous tant de  bonheur et la nuit l'angoisse le submerge. Il se sent de plus en plus étranger, comme si son entourage jouait un rôle. Pis encore, il se sent observé.


    Mon avis :  Je ne peux que tirer mon grand chapeau au visionnaire qu'est Andrew Niccol, scénariste récompensé à Dauville, pour cet excellent film d'anticipation. La télé-réalité est poussé jusque dans ses retranchements, ce qui est, je pense LA bonne idée de ce scénario. On peut facilement dire qu'il correspond au monde tel qu'il est aujourd'hui, avec l'influence de Facebook (depuis 2004...) ou de Twitter (depuis 2006...) pour n'en siter que deux. Hors ces réseaux sociaux qui permettent d'épier qui bon nous semble sont apparus bien plus tard, donc...

    En plus, ce film au scénario si original pour l'époque permet au monde entier de découvrir une nouvelle facette de l'acteur qu'est Jim Carrey. Plus habitués à le voir dans des rôles de comédien bouffon et déjanté (The Mask, Ace Ventura...), nous découvrons qu'il peut être à la fois un acteur émouvant, touchant et très drôle. J'ai vu il y a quelques temps Le Nombre 23 où il tient un rôle encore très différent et j'ai donc été très étonnée de sa performance ici. Ed Harris est également parfait dans son rôle de génie convaincu que le mal qu'il fait est le bien. J'ai par contre un avis un peu plus mitigé sur les autres rôles qui m'ont parus un peu mous et peut-être trop "gentils".

    Tout au long du film, des indices sont semés pour laisser entrevoir le dénouement final mais à aucun moment nous n'y arrivons réellement. Cette oeuvre tiens en haleine du début à la fin, sans une seconde d'ennuis.

    The Truman Sow mêle réflection, humour et émotion avec excellence selon moi. En définitive, c'est un film à voir.



    The Truman Show


    1 commentaire
  •  Into the Wild

    Réalisateur : Sean Penn

    Acteurs : Emile Hirsch, Jena Malone, Brian Dierker,  Catherine Keener, Vince Vaughn

    Sortie le 9 janvier 2008       

     

     

     

       Synopsis :  Tout juste diplômé de l'université, Christopher McCandless, 22 ans, est promis à un brillant avenir. Pourtant, tournant le dos à l'existence confortable et sans surprise qui l'attend, le jeune homme décide de prendre la route en laissant tout derrière lui.

    Des champs de blé du Dakota aux flots tumultueux du Colorado, en passant par les communautés hippies de Californie, Christopher va rencontrer des personnages ahuts en couleurs. Chacun, à sa manière, va façonner sa vision de la vie et des autres.

    Au bout de son voyage, Christopher atteindra son but ultime en s'aventurant seul dans les étendus sauvages de l'Alaska pour vivre en totale communion avec la nature.

     

     Mon avis :  Alors tout d'abord, il me faut préciser que ce film est adapté du roman de John Krakauer Voyage au bout de la solitude, qui est lui même inspirée d'une histoire réelle, on peut même dire qu'il est la retranscription de la vraie histoire de Christopher McCandless. Je ne doute pas que ce soit pour cette raison que ce film est si humain et réaliste. Ou peut-être est-ce parce qu'il est réalisé par une main de maître ?

    Toute leur vie, Christopher McCandless et sa soeur ont souffert de la relation de leurs parents. Une relation incendiaire qui les prennait toujours à partie. Une fois son diplôme en poche, Christopher fait mine de partir à Harvard mais en réalité, il part pour l'inconnu en abandonnant absolument tout derrière lui, voiture, argent, petite amie, parents mais aussi sa soeur qui se retrouve désormais complètement seule. Lui n'a qu'une idée en tête : l'Alaska ! Tout au long de son périple, il fait de nombreuses rencontres, qui lui apportent plus les unes que les autres. Cependant, il ne se défait pas de son idée de départ.

    Je ne sais pas trop quoi dire sur ce film au final. Je l'ai adoré, voir même plus, beaucoup plus. C'est carrément un coup de coeur en fait. Avec lui, on découvre des tonnes de paysages américains, tous plus beaux les uns que les autres, mais aussi de plus en plus sauvages et ça, c'est un réel délice. En plus, j'y ai trouvé un petit côté philosophique, moralisateur que je ne saurais pas bien expliquer ici mais qui est, je pense le fil conducteur du film.

    Je vous invite vivement à le visioner au plus vite si ce n'est pas déjà fait ! C'est un film à avoir vu dans sa vie !!

     

    Into the Wild

     

    Un merci tout spécial à Alex pour avoir insisté et insisté et insisté pour que je le visione...

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique