• Terrienne, Jean-Claude Mourlevat

     

        4ème de couverture : Tout commence sur une route de campagne... Après avoir reçu un message de sa soeur, disparue depuis un  an, Anne se lance à sa recherche et... passe de "l'autre côté". Elle se retrouve dans un monde parallèle, un ailleurs dépourvu d'humanité, mais où elle rencontrera cependant des alliés inoubliables. Pour arracher sa soeur à ce monde terrifiant, Anne ira jusqu'au bout, au péril de sa vie. Elle se découvrira elle-même : Terrienne.

     

        Mon avis : Ce livre me faisait de l'oeil depuis un petit moment à la bibliothèque mais pour une raison ou pour une autre je ne pouvais pas l'emprunter. Maintenant c'est chose faite. Et voilà mon coup de coeur de ce début décembre !

    La quatrième de couverture dit d'Anne qu'elle se retrouve dans "un ailleurs dépourvu d'humanité", c'est exactement ça, il n'y a pas d'autres façons de décrire cet endroit imaginé de façon extrêmement claire par l'auteur. Tout ce qui fait de notre société une civilisation humaine disparais. A commencer par la capacité de respirer... Mais aussi tous les détails tels que rire, pleurer, courir, se salir, sentir et même aimer... Pour la majorité des habitants de ce monde (qui n'a d'ailleurs pas de nom je crois), les Terriens sont une légende, des êtres sales, pleins de microbes qui constituent les récits les plus loufoques de leur histoire. Pourtant, il existe bel et bien un passage entre les deux mondes et quelques personnes parviennent à le traverser. C'est le cas d'Anne, adolescente intrépide mais courageuse et de Virgil, vieil écrivain insatisfait de sa dernière parution...

    Se lancer dans la lecture de ce livre, c'est commencer à le vivre !! Il est parcouru de détails en tout genre, sur énormément de choses ce qui nous permet de bien se représenter les actions, mais surtout les lieux, qu'ils soient imaginaires ou bien réels (une partie de l'histoire se passe à St-Etienne et il semblerait que tout soit véridique).

    Nous sommes aux côtés d'Anne durant la grande majeure partie du roman, mais de temps en temps, l'auteur oriente son histoire sur tel ou tel autre personnage, que ce soit Gabrielle, la soeur, ou Etienne Virgil, ou encore Bran, l'hybride plus Terrien qu'un terrien. Cette mise en scène des personnages nous permets aussi de prendre part à l'histoire puisqu'elle nous permet d'en découvrir plus sur chacun d'eux et donc de mieux les connaître, de mieux les appréhender. Mais de cette manière, on se prend aussi au jeu des sentiments et l'ont ris aussi bien que l'on pleure. Certains passages sont bouleversants, inquiétants alors que d'autres sont hilarants.

    L'histoire est bourrée de références au célèbre conte de Charles Perrault La Barbe Bleue, un de mes préférés !! Du coup, j'en ai profité pour le relire en même temps ! En fait, Terrienne est une sorte de réadaptation du conte, en version ultra moderne, ce qui n'était pas pour me déplaire.

     Je ne sais pas trop comment décrire ce livre davantage mais je vous invite fortement à vous lancer dans cette aventure pour vous en faire votre propre idée ! 

     

    Editeur : Gallimard Jeunesse

    Parution française : 2011

    Nb de pages : 387

    Prix : 16 €

    « Xpresso #3Xpresso #4 »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 12 Décembre 2012 à 19:12
    Elinor de Livraddict

    J'avais bien aimé aussi, pas au point du coup de coeur mais c'était une lecture agréable ! Je suis totalement d'accord quand tu dis qu'il faut "vivre" le livre, l'auteur arrive très très bien à nous faire ressentir le froid et l'inhumanité de ce monde par son écriture, c'est assez magique ^^ 

    Tu soulignes bien qu'on n'en sait pas énormément sur les habitants, on a n'a même pas leur nom ! J'aurai bien aimé avoir un peu d'infos concernant le gouvernement de ce pays si étrange, son organisation... etc, mais bon c'était pas vraiment le but du livre, je chipote :p

    Je ne savais pas du tout pour Barbe Bleue par contre, tu me donnes envie de le lire ! 

    Des bisous ma Emi <3

    2
    Jeudi 13 Décembre 2012 à 09:13

    Un chouette roman c'est vrai! J'ai adoré également! Il faudra d'ailleurs que je le relise. As-tu lu Le chagrin du roi mort ? J'ai aussi eu un gros coup de coeur pour ce roman.

    3
    Emis Profil de Emis
    Jeudi 13 Décembre 2012 à 18:33

    Elinor : C'est vrai qu'il est dommage que nous n'en sachions pas plus sur ce monde parrallèle. Ne même pas en savoir le nom m'a vraiment fait bizarre, mais bon, ne chipotons pas ! ;)

    N'hésites pas pour Barbe Bleue !! A plusieurs moments du roman, Anne parle d'une phrase que du conte qui l'a marquée en particulier lorsqu'elle était petite et que sa mère le lui lisait. Je ne me souviens pas des termes exact mais en gros, ça a un rapport avec Campagne, d'où l'association entre ce roman et le conte, outre le fait des nombreuses femmes ! :)

    Gros bisous, au plaisir de te revoir par ici ma Eli !! <3

    4
    Emis Profil de Emis
    Jeudi 13 Décembre 2012 à 18:39

    Non, ce livre était mon premier Mourlevat ! Mais je note celui-ci si tu dis qu'il est bien aussi !! :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :