• Chroniques martiennes, Ray Bradbury

     

        4ème de couverture : Les Martiens de l'An 2000 de Bradbury ne sont pas très différents des Terriens. Mais ils sont télépathes... parfois sans le savoir. C'est ainsi que, tandis que la première expédition terrestre s'achemine vers Mars, une femme se met à fredonner un air d'une musique inconnue, et des paroles qu'elle ne comprend pas, « Plaisir d'amour ne dure qu'un moment ». Troublé par cette petite chanson obsédante, jaloux des rêves qui l'accompagnent, son mari accueille la fusée une arme à la main... et c'est la fin de la première expédition terrestre. Qu'advint-il des autres ? C'est avec ces « Chroniques martiennes » que Ray Bradbury donna un ton nouveau à la science-fiction et en devint l'un des maîtres.


        Mon avis : Mon exemplaire appartenait à mon père alors qu'il était encore au collège, ce qui remonte à assez loin. Mais dès qu'il a vu que j'allais le lire, il n'a pas arrêté de m'en dire du bien, en essaayant de se remémorer les moindres détails, etc. Du coup, n'ayant rien lu avant, je partais juste avec l'enthousiasme de mon père. En plus, c'était mon premier roman de science fiction, autant dire que j'attendais beaucoup de ce récit !

    Et je peux dire une seule chose maintenant : j'ai adoré !! Je n'ai trouvé qu'un seul petit défaut mais en rédigeant mon avis, il me semble tout d'un coup très futile donc bon.

    J'ai été surprise, mais très agréablement, de découvrir plein de petites histoires sans rapport direct les unes entre les autres au début de ma lecture. Bon, en fait c'est ma faute puisqu'après tout, il est logique de trouver des chroniques dans un bouquin portant un nom pareil. Mais l'effet de surprise à peut-être enjolivé le tout ! ^^ Sinon, le fait qu'elles n'aient pas de rapports directs entre elles est assez déroutant car j'ai eu l'impression de passer du coq à l'âne durant tout le livre mais en avançant plus ma lecture, je me suis rendue compte du retour de certains personnages et par conséquent, tout à réellement pris son sens.

    Parmi toutes ces chroniques, ma préférée est sans aucun doute celle où Spender apparaît, c'est à dire Juin 2001 Et la lune toujours brillante.. Les évènements y sont touchants et Spender semble parfait pour cette planète, pus que quiconque. Malheureusement, tout ne se passe pas comme il l'entend et les conséquences sont terribles pour la petite planète rouge. Mais au moins, ça donne de quoi écrire, pour mon plus grand bonheur.

    Le petit défaut que j'ai trouvé concerne la longueur. Une fois la planète colonisé, le rythme du récit ralentis et je me suis ennuyée. Mais j'ai bien vite retrouvé de l'intérêt pour l'histoire, seulement je n'en dis pas plus, à vous de découvrir pourquoi !! ;)

    En conclusion, je suis un tout petit peu moins enthousiaste que l'était mon père mais ravie quand même et prête à découvrir d'autres romans de science fiction !


    Editeur : Denoël

    Parution française : 1955

    Nb de pages : 265

    Prix : 3,74 € d'occasion sur Amazon


    Merci beaucoup à Stellade qui m'a permis avec cette LC de le sortir du fin fond de ma PàL ! D'autres avis par ici --> Aaliz, Coconut, Petitepom, Gentiane, Aidoku,


    « Jane (coeur à prendre) Jones, Joan ReevesUn bonheur n'arrive jamais seul »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 9 Septembre 2012 à 22:29

    J'ai vraiment apprécié cette LC et je suis quasiment du même avis que toi je te laisse découvrir nos divergences dans mon article !

    2
    Lundi 10 Septembre 2012 à 14:56
    pom'

    j'ai découvert ce Sf dans mes annees ados, je l'apprecie toujours autant 30ans plus tard

    3
    Mercredi 12 Septembre 2012 à 11:26

    J'y ai trouvé quelques longueurs aussi, car il y a finalement peu d'action, mais j'ai bien aimé ma lecture.
    Et je suis contente que ça te donne envie de découvrir d'autres oeuvres de science-fiction ^^

    4
    stellade
    Vendredi 14 Septembre 2012 à 21:01

    J'ai lu ton article avec attention.

    Merci à toi pour ta participation ;à très bientôt.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :